Un week-end aux Francofolies 2015

Posted by | juillet 15, 2015 | LIVE


La Rochelle a accueilli en ce week-end du 14 juillet la 31ème édition des Francofolies, festival célébrant la crème des artistes français durant 5 jours de festivités avec, en guise de clôture : le très attendu Johnny Hallyday, de retour 19 ans après son dernier passage aux Francos.
Nous étions présents du 11 eu 13 juillet afin de vous présenter un aperçu des concerts.

Les talents du Prix Deezer Adami à l’honneur

Georgio, Jeanne Added et La Fine Equipe, les trois vainqueurs de l’édition 2015 du Prix Deezer Adami se sont produits dans le cadre du festival.
Fakear, recompensé par le Prix du public en 2014, a eu le privilège d’inaugurer la Grande Scène le samedi 11 juillet devant une foule qui a patienté durant plusieurs heures afin d’atteindre le très convoité premier rang.

fakear

Samedi 11 juillet : électro-pop à La Rochelle, de The Dø à The Avener

Programme chargé le samedi, avec pas moins de 6 concerts sur la scène principale Jean-Louis Foulquier / St-Jean d’Acre.
Fakear a l’honneur d’ouvrir le bal. L’électro comme un voyage sans destination, voici le concept du jeune français originaire de Caen. Puisant son inspiration dans la world comme chez Future Classic et Ninja Tune, il dilue dans une musique limpide et puissante les genres musicaux, pour créer cette patte unique qui le caractérise. Un voyage dans lequel il a transporté le public sans difficulté.

On poursuit notre escapade exotique avec le reggae de Naâman qui continue de faire danser un public chauffé à point pour l’arrivée de The Dø. Une mise en scène soignée et une prestation énergique pour le duo franco-finlandais Dan et Olivia. Vous pouvez également les retrouver en Deezer Session par ici .

Egalement reçue en Deezer Session, Selah Sue charme le public avec sa voix soul, public qui n’hésite pas à reprendre le refrain de « Alone » :

Puis, le collectif Chinese Man fait son apparition, et c’est la folie. Sur la scène comme dans le public, l’ambiance est survoltée et le restera jusqu’à 3h30 du matin, grâce au DJ set et jeux de lumières de The Avener.

Dimanche 12 juillet : løve et poésie avec Coeur de Pirate, Julien Doré et Hubert-Félix Thiéfaine

Cœur de Pirate fait son entrée en scène dans une tenue fleurie et toute en transparence, dévoilant les nombreux tatouages de la belle québécoise. Au chant comme au piano, Béatrice Martin excelle et charme le public avec sa voix singulière. Elle n’hésitera pas à offrir au public des titres de son nouvel album prévu fin août.
Cette soirée dédiée à la chanson française accueillera ensuite Véronique Sanson, figure incontournable de la variété française, accompagnée par Maurane sur le titre « Amoureuse ».
Julien Doré se fait désirer et apparaît dans un nuage de fumée après une très longue introduction de musique classique. L’artiste à la voix grave plaisante avec son public, court, saute sur la scène et s’offrira même un bain de foule pour répandre une vague de confettis sur les festivaliers conquis et résolument in løve :

Enfin, Hubert-Félix Thiéfaine, sombre et magistral, délivre sa stratégie de l’inespoir avec une plume acérée et termine cette journée au son des riffs de guitare électrique.

Lundi 13 juillet : Vianney, la (bonne) surprise du jour

16h : le Théâtre Verdière est bondé pour Vianney, le vent de fraîcheur venu de Pau, nommé aux Victoires de la Musique cette année. Il profite de ce cadre intimiste pour annoncer qu’il est l’artiste surprise qui se produira en premier sur la grande scène, juste avant Fréro Delavega. Seul sur scène, il impressionne par sa présence et sa capacité à emmener le public avec lui.
Ce talent se confirme une fois sur la grande scène où, rôdé à l’exercice, il parvient à entraîner la foule avec lui en guise de choeurs sur « Veronica« , et sur son célèbre titre « Pas Là ».

Puis, vient le tour des Frero Delavega qui assurent le show et font du bateau depuis la scène, portés par une marée humaine :

Le bouquet final : Johnny Hallyday
Qui de mieux que Johnny Hallyday en guise de bouquet final pour ce festival qui se termine le jour de la fête nationale ? A 22h pétantes, le rockeur entre en scène et démontre qu’il a su rester jeune avec un show énergique et électrique devant 12 000 personnes. Certains fans ont même campé la veille pour s’assurer une place au plus près de leur idole. Pendant 2h, Johnny, bête de scène, prouve qu’il a toujours la rock’n’roll attitude en jouant des classiques de son répertoire jusqu’à « Rester Vivant » devant une foule scandant les paroles à l’unisson.

Crédit photo : Xavier Leoty

Crédit photo : Xavier Leoty

Une édition des Francofolies encore une fois réussie avec plus de 89 000 entrées au compteur, soit la 2ème meilleure édition après 2014 (les 30 ans du festival). Une ambiance familiale dans un cadre idéal, un véritable tremplin pour les jeunes talents (près de 50 artistes faisaient leurs premières Francos cette année, cf. conférence de presse des Francofolies). En trois mots : chapeau les Francos !

La playlist des #Francos2015 :

Add a comment

*Please complete all fields correctly

Related Posts

Posted by astrid | 28 août 2017
Cet été Deezer était partout. C’est simple, pendant plus de 5 mois nous avons traversé la France de fond en...
Posted by astrid | 05 juillet 2017
Cette année, Deezer s’est lancé dans une toute nouvelle aventure : l’édition du 1er My Deezer Festival dans trois villes...
Posted by astrid | 25 avril 2017
Première pour Deezer Happy Hour, l’émission radio proposée par Deezer, en direct des festivals. Tour de chauffe au Printemps de...