5 anecdotes pour voir David Bowie sous un autre jour…

Posted by juliette | novembre 6, 2015 | MUSIQUE


David Bowie sortira son 25ème album studio, Blackstar, courant 2016. Une excellente occasion pour revenir sur son illustre carrière et déterrer cinq petites histoires qu’on ne connaissait pas forcément sur l’homme aux multiples visages.

bowie

 

1. Suivez mon regard…

La majorité des gens pense que David Bowie a les yeux vairons. Eh bien c’est faux ! Contrairement à la croyance populaire, ses yeux sont bien tous les deux de la même couleur. La différence qu’on observe dans son regard est due au fait que sa pupille gauche est constamment dilatée à cause d’une bagarre de cour de récré avec son ami d’enfance George Underwood. Cela ne les a pas empêchés de rester proches – George est allé jusqu’à produire les visuels de l’album-phare de Bowie, The Rise “And Fall Of Ziggy Stardust And The Spiders From Mars”, sorti en 1972.

 

bowie 1

 

2. Noble ? Jamais !

Levez-vous Sir David… ou pas. David Bowie a refusé de se faire anoblir en 2003, disant qu’il “ne voyait sincèrement pas à quoi cela pouvait servir”. Une décision qui le rend infiniment plus rock’n’roll que Sir Mick Jagger, Sir Elton John et Sir Paul McCartney.

 bowie2

3. Commedia dell’arte

“On me propose tellement de rôles dans de mauvais films. Et il s’agit toujours de vieilles folles, de travestis ou de martiens.” David Bowie est apparu dans de nombreux films, dont le célèbre “Labyrinth”, dans lequel il joue le rôle de Jareth, le Goblin King aux pantalons trop, mais alors beaucoup trop serrés. Et pourtant, c’est vraiment en 2007 que sa carrière d’acteur atteint son apogée, quand il apparaît au casting du film “Bob l’éponge”, pour incarner Lord Royal Highness.

 

bowieryth

 

4. Bowienet

C’est sûr qu’il a toujours repoussé les limites, musicales ou autres. En 1996, Bowie devient le premier artiste majeur à sortir un single disponible en téléchargement. Il sort en effet sur son site internet le titre “Telling Lies”. Deux ans plus tard, comme pour surenchérir, il lance Bowienet, un fournisseur d’accès à Internet à son nom.

 

 bowie4

 

5. La chanson des années 80 sur laquelle vos parents ont guinché

En 1975, le fondateur du groupe Chic, Nile Rodgers, passe une audition pour jouer de la guitare dans le groupe de David Bowie. Il n’est finalement pas retenu, mais il produira “Let’s Dance”, l’album que Bowie sort en 1983. Il contient deux de ses plus grand hits : la chanson qui donne son titre à l’album et “Fame”. Bowie dira plus tard de Rodgers qu’il était “le seul homme à pouvoir lui faire démarrer une chanson avec un refrain”. Et c’est forcément un compliment.

On termine avec une playlist dédiée, juste au cas où vous auriez oublié à quel point il est génial.


Add a comment

*Please complete all fields correctly

Related Posts

Posted by astrid | 02 janvier 2020
Fidèle à la tradition on a passé à la loupe vos écoutes du réveillon et…surprise ! Cette année vous avez...
Posted by astrid | 02 janvier 2019
On l’a bien ramenée à la maison cette coupe, et vous avez continué à fêter l’un des événements marquants de...
Posted by astrid | 03 décembre 2018
Ça fait des mois qu’elle enflamme les Tops avec ses tubes “Djadja” et “Copines”, vous connaissez tous son nom (enfin…...