Nouvel album de Metallica : un pas de plus dans la légende

Posted by Astrid | novembre 18, 2016 | MUSIQUE


Après 8 ans d’absence discographique, Metallica revient enfin avec un (double !) album studio. Et quand on connaît un tant soit peu l’histoire du groupe, notamment sur les 20 dernières années, difficile de ne pas être sceptique quant à l’annonce de la sortie d’un double album avec plus de 80 minutes de musique. Rassurez-vous. Après plusieurs écoutes, “Hardwired…To Self-Destruct” va au delà de nos espérances. Car outre les 3 très bons titres sortis en amont par le groupe (“Hardwired”, “Moth Into Flame” et “Atlas, Rise!”), l’album contient de nombreux classiques en devenir et fait de l’oeil à l’intégralité de sa discographie. Coup de coeur (outre les 3 titres susnommés) pour “Dream No More”, “Now That You’re Dead”, “Confusion”, “Here Comes Revenge”, sur lesquels on retrouve un groupe inspiré, fier de ses origines et laissant la part belle à une basse omniprésente et ultra heavy. Un album que l’on n’attendait plus de la part d’un mythe, tout simplement.

Un groupe mythique à l’histoire mythique, comme le montrent ces 7 choses sur le groupe que vous ignoriez peut-être.

 

1- “Black Album” est l’un des albums à s’être le mieux vendu de tous les temps.

Black album Metallica

Sorti en 1991, il fait partie des albums qui ont battu des records avec 30 millions d’exemplaires vendus dans le monde entier.

 

2- Tennis ou batterie ?

Lars Ulrich Metallica

Lars Ulrich, le danois de la bande, était un petit prodige du tennis pendant l’enfance. Quand il a déménagé à Los Angeles à 16 ans, sa passion pour la musique a pris le dessus. Une sage décision, sachant qu’Ulrich est maintenant l’un des meilleurs batteurs au monde, et l’un des plus célèbres.

 

3- Metallica figure au Guinness des records.

Metallica est entré au Guinness Book of World Records en jouant sur 7 continents en une année. Inclus l’Antarctique. On vous laisse regarder.

 

4- La pochette de l’album “Load” ne s’est pas vraiment faite avec de la peinture…

load metallica

La pochette de “Load” a été faite à partir d’un mélange de sang de bœuf et du sperme de l’artiste Andres Serrano.

 

5- Il existe 400 exemplaires rares de “Ride The Lightening” dans le monde.

metallica ride the lightening

La pochette française de “Ride The Lightening”, sorti en 1984, a été mal imprimée. Elle est d’abord sortie en vert alors qu’elle devait être bleue, ce qui signifie qu’il existe seulement 400 exemplaires de la pochette en vert dans le monde et ils valent une petite fortune.

 

6- James Hetfield a fait une apparition dans South Park.

Si vous regardez le film South Park, vous pourrez entendre James Hetfield faire les choeurs sur “Hell isn’t Good” (version non créditée) dans la scène où Kenny descend en enfer. L’intéressé avait commencé par nier, mais personne n’était dupe.

 

7- Metallica déchire, tout simplement.


Add a comment

*Please complete all fields correctly

Related Posts

Posted by astrid | 02 janvier 2020
Fidèle à la tradition on a passé à la loupe vos écoutes du réveillon et…surprise ! Cette année vous avez...
Posted by astrid | 02 janvier 2019
On l’a bien ramenée à la maison cette coupe, et vous avez continué à fêter l’un des événements marquants de...
Posted by astrid | 03 décembre 2018
Ça fait des mois qu’elle enflamme les Tops avec ses tubes “Djadja” et “Copines”, vous connaissez tous son nom (enfin…...