Touche Française, la websérie d’Arte Creative sur la French Touch.

Posted by Astrid | septembre 9, 2016 | MUSIQUE


1993 : « We give a French Touch to house ». C’est avec ce slogan que le label de Laurent Garnier et Eric Morand – F Communications – offre un aller simple à la musique électronique française pour l’outre-manche et l’outre-atlantique. Toutes les figures de l’électro ne s’accordent pas sur l’origine du terme, qui serait en réalité né sous la plume d’un journaliste anglais et aurait peu à peu remplacé les appellations qui tournaient dans la presse anglaise, telles que French Disco, Paris Beat, French Hype ou le plus surprenant Baguette Beat. Mais au-delà de ces deux mots qui ont adoubé plusieurs générations d’artistes de la musique électronique, la French Touch, qu’est-ce que c’est ?

 

12 nuances de French Touch

Pour vous la French Touch ce sont deux robots casqués qui vous donnent naturellement envie de retourner « One More Time » sur le dancefloor ? Oui, mais pas que. C’est aussi la carrière incroyable de Laurent Garnier, Sébastien Tellier à l’Eurovision, Vitalic, des clips signés Michel Gondry ou Spike Jonze et une culture du clubbing réinventée.

À partir du 12 septembre, Arte Creative revient sur l’histoire de la French Touch, de 1995 à 2013, dans une websérie documentaire en 12 épisodes intitulée Touche Française.  

Écrite par Jean-François Tatin – réalisateur pour la télévision et dans la pub – et Guillaume Fédou – journaliste, auteur compositeur, interprète, il a aussi fait partie du mouvement French Touch – la série s’appuie sur des titres iconiques de l’électro française pour retracer la formation d’un courant qui croise house, disco et techno rave.

Chaque épisode se termine avec la reprise d’un titre emblématique par un artiste du moment. Dans une interview donnée à Trax Magazine, Guillaume Fédou explique pourquoi :

« […] c’est simplement pour montrer comment cette musique se transforme au sens de Lavoisier (« Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme ») Tu as Agar Agar, aux Bains-Douches, à l’heure du dernier coup de balai, « You Are My High », c’est à tomber de beauté, image et son. Bisou de Saddam qui reprend « Flashback » aussi, assez fou, proche du son d’At The Drive In. C’est très varié, à l’image de la liberté créative totale que nous avons aujourd’hui. Le piano droit de Maxence Cyrin, au Lapérouse, qui reprend « Da Funk » avec une classe de gitan, jusqu’au beat…. Et Cagole Swagg, « La Marseillaise » de Chassol qui pourrait être la face B ou C d’“Aux armes etc” […] “

Jean-François Tatin ajoute : “Oui, j’avais envie d’un télescopage de genres et surtout de voir comment ces « classiques » French Touch s’étaient intégrés dans un patrimoine musical plus global, sortir de la niche électro et vérifier si ça pouvait se jouer sur la plage ou dans le métro.”

 

Découvrez dès maintenant sur Deezer l’album des covers que vous entendrez dans Touche Française.    

 

Flying fingers (extrait de l’album Pansoul) de Motorbass – “une musique que l’on pourrait écouter à la maison, pas dans une rave.”

Etienne de Crécy, moitié de Motorbass (avec Philippe Zdar, également moitié de Cassius) revient sur la naissance de l’album Pansoul, un album clé qui influencera durablement la house française : “Je suis allé dans ma première rave en 1992. L’année suivante, Philippe Zdar et moi réalisions un premier maxi techno sous le nom de Motorbass. Nous vivions dans une grosse colocation à Paris. Nous sortions beaucoup, on prenait beaucoup de drogues. Nous étions un peu fatigués par tout ça. Quand nos amis venaient, ils nous disaient que nous écoutions de la musique de malades. On s’est donc dit qu’on allait créer une musique que l’on pourrait écouter à la maison, pas dans une rave.”

 

Da Funk (extrait de l’album Homework) de Daft Punk – Des robots et une révolution musicale plus tard.

On est en 1997. Avec Homework, les Daft Punk viennent de sortir des sons qui feront le tour du monde. C’est le début d’une longue histoire pour le duo casqué, et pour la planète musicale qui commence tout juste à partir à la renverse en écoutant leur album. Les Daft Punk c’est aussi des clips, de celui de Da Funk réalisé par Spike Jonze à celui d’Around The World réalisé par Michel Gondry. Et de nombreux admirateurs : de LCD Soundsystem qui voulait les inviter pour une petite fête en 2005 dans Daft Punk is playing at my house à Pharrell Williams, on ne compte plus les fans des Daft.

 

Suivez les épisodes de Touche Française juste ici dès le 12 septembre.

Add a comment

*Please complete all fields correctly

Related Posts

Posted by astrid | 02 janvier 2020
Fidèle à la tradition on a passé à la loupe vos écoutes du réveillon et…surprise ! Cette année vous avez...
Posted by astrid | 02 janvier 2019
On l’a bien ramenée à la maison cette coupe, et vous avez continué à fêter l’un des événements marquants de...
Posted by astrid | 03 décembre 2018
Ça fait des mois qu’elle enflamme les Tops avec ses tubes “Djadja” et “Copines”, vous connaissez tous son nom (enfin…...